Dans cette rubrique, vous trouverez  les articles de presse dont j'ai pu avoir connaissance sur l'établissement thermal.

Ils sont classés par date de parution .

N'hésitez pas à me signaler d'autres articles par le biais du site dans la rubrique commentaire car je ne lis pas toute la presse!

 

 

13. Juin, 2019

Femme Actuelle Seniors

Et pourquoi pas une cure thermale ?

Le thermalisme, qui a longtemps divisé le corps médical, s’appuie désormais sur des études scientifiques. Il se révèle intéressant pour les soins eux-mêmes et pour la rééducation mise en place lors du séjour. À conseiller pour stabiliser une affection, en accompagnement d’un traitement classique ou lorsque celui-ci n'agit pas.

Le secret des cures thermales réside dans l’usage thérapeutique d’une eau minérale naturelle et de ses dérivés (boues, gaz, vapeur) à la source. Le thermalisme existe depuis l’Antiquité. Aujourd'hui, il est généralement pratiqué sous forme de cures de trois semaines prescrites par un médecin, dans un établissement agréé par le ministère de la Santé. En France, près d’un millier de sources thermales sont reconnues et la moitié sont exploitées. L’hydrothérapie externe regroupe les bains, douches, jets et massages ; l’hydrothérapie interne, la boisson et les inhalations.
À chaque eau son indication : les sulfatées participent au bon fonctionnement de l’appareil digestif, contribuent à la protection des cartilages et combattent l’inflammation, les sulfurées renforcent les défenses de l’organisme et les mécanismes de réparation tissulaire, etc. Le thermalisme est intéressant en rhumatologie, dermatologie, phlébologie, neuropsychiatrie, ORL, mais aussi dans la prise en charge des maladies métaboliques.

Le thermalisme est indiqué pour...
Réduire les douleurs liées à l’arthrose, les tendinites, la spondylarthrite ankylosante, les rachialgies, la fibromyalgie, l’endométriose, les séquelles de brûlures, certaines douleurs vasculaires, digestives, neurologiques et post-opératoires. On y a aussi recours pour améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de maladies métaboliques ou cutanées, de troubles liés au stress et de la maladie de Parkinson. Enfin, il existe des programmes destinés à assurer une perte de poids durable.

Mais n'a aucun effet sur...
Les rhumatismes inflammatoires chroniques évolutifs, l’hépatite chronique, l’ulcère de l’estomac, la coronarite, la fibrose pulmonaire, l’acné rosacée et le sevrage d’antidépresseurs.

C’est abordable ?
Le coût moyen d’une cure est de 1 600 euros. L’Assurance Maladie et les mutuelles remboursent de 400 à 800 euros.


À qui s'adresser ?
Il faut commencer par en parler à son généraliste. Et se renseigner auprès du Conseil national des établissements thermaux afin de choisir la station adaptée à ses besoins.

Le conseil du spécialiste
« Les cures thermales sont en général fatigantes. Optez pour une organisation qui vous facilitera la vie. Pour des sessions d’entretien, partez à l’automne afin de vous préparer à affronter l’hiver. »

Merci au Pr Christian-François Roques, président du conseil scientifique de l’Afreth (Association française pour la recherche thermale)


Par la rédaction
Isabelle Bourdial

6. Mai, 2019

Journal Sud Ouest

les Thermes de Saujon recherchent des anxieux pour une étude.

Une étude clinique nationale va être menée à Saujon et Poitiers. Des personnes "angoissées, fatiguées et stressées" depuis plus de six mois sont recherchées.

Si vous êtes angoissé, fatigué, stressé et que cet état vous gêne depuis plus de six mois, vous pouvez intégrer une étude clinique nationale qui se déroule à Saujon et Poitiers. D’une durée de deux mois, elle permettra aux volontaires de recevoir deux thérapeutiques reconnues, prescrites gratuitement : une cure thermale de trois semaines et un médicament de référence de l’anxiété.

La prise en charge de cette étude est assurée pour le volet cure thermale à Saujon et pour l’autre partie à Poitiers. Les transports sont assurés ou remboursés. Pour tout souhait d’inscription, contacter l’Unité de recherche clinique Pierre Deniker de Poitiers (05 16 52 61 18 poste 5271) ou l’École thermale du stress de Saujon (05 46 39 62 37).

29. Janv., 2015

Journal Sud Ouest par Carine MAYAU

LES THERMES ONT FAIT PEAU NEUVE

" Entre les salons et la réouverture des thermes et du spa thermal, la station thermale s'active, à l'aube de la saison 2015, en multipliant les rendez-vous des tendances du bien-être.
La semaine dernière, les thermes saujonnais étaient présents au 13ème congrès de l'encéphale ( psychiatrie), puis au salon des Thermalies, le salon de l'eau et du bien être, au Carrousel du Louvre.
Ce week-end, le public a également pu les retrouver sur le stand de Charente-Maritime Tourisme, au salon mondial du tourisme, Tourissima, à Lille.

AMÉNAGEMENTS.
Depuis le 19 janvier 2015, déjà plus de 70 curistes ont commencé leurs soins, à la réouverture de l'établissement. Les quelques jours de fermeture auront permis aux thermes de procéder à des travaux d’aménagement des locaux, ce qui permettra notamment d'améliorer de manière substantielle l'accueil et de faire face à l'augmentation croissante des curistes.
A l'entrée, des changements notables ont été effectués:
l'agencement du hall et du vestiaire ont été modifiés. L'espace d'accueil a été valorisé, avec des espaces plus lumineux et aérés. Une partie a été isolée pour terminer les travaux du guichet et du vestiaire ( seule partie qui n'avait pas été refaite) et finaliser les dernières peintures.
Au final les usagers pourront notamment disposer de plus de cabines pour se déshabiller.
Le spa thermal Philae a aussi repris son rythme habituel, avec la nocturne du mardi et une carte de soins renouvelée ( avec la gamme de cosmétiques réalisés à partir de produits de la Mer Morte). L'espace détente devrait en séduire plus d'un:
"En ce moment, il est même possible de profiter du jacuzzi à 32° en terrasse extérieure, même quand il pleut, et le soir quand il fait nuit" précise Marie-Claude Vernois, attachée de direction des thermes.
Pour en savoir plus
téléphone 05.46.23.50.15
site du spa thermal : www.espace-philae.com
site des thermes : www.thermes.net

17. Sept., 2014

Journal Sud Ouest par Carine MAYAU

INAUGURATION DES THERMES

" A l'invitation des dirigeants des thermes, invités, partenaires et élus locaux étaient réunis le vendredi 12 septembre 2014 à la faveur d'une réception pour l'inauguration de l'extension du centre thermal et du spa thermal saujonnais.
En passant de 1200 curistes en 1994 à 3645 en 2013, avec près de 3900 curistes estimés cette année,l'établissement thermal a connu une belle progression
" L'agrandissement réalisé était nécessaire au regard de l'augmentation du nombre de curistes" confirme Olivier DUBOIS, président du Directoire et directeur médical. Et la croissance se poursuit, avec une hausse de fréquentation de l'ordre de 23.5% sur ces deux dernières années.

Une offre élargie.
Les atouts de cet espace ont été également rappelés par les personnes présentes: les résultats scientifiques, l'éducation thérapeutique, les propriétés de l'eau thermale, une expérience historique et familiale, etc...
Des travaux d'un montant de 1 400 000€ ( hors mobilier) proposent des nouvelles infrastructures.
Parmi ces installations, un hammam de 27 mètres carrés avec fontaine, voute étoilée et lumière tamisée, des douches ludiques, des cabines de soins,un solarium et un jacuzzi externe avec vue sur le parc de 50 hectares. Enfin, une tisanerie et une restructuration de l'espace repos font partie de ces nouveautés.
Selon Olivier DUBOIS, "les curistes souhaitent rester à proximité de l'établissement". Les résidences affichent 95% de taux de remplissage.
"Nous avons du mal à trouver des kinésithérapeutes et des médecins, à les loger surtout."
La phase du dépôt du dossier est en cours, afin de créer 24 hébergements supplémentaires à l'horizon 2016.
Thierry et Olivier DUBOIS ont exposé aux invités le devenir du thermalisme, tout en formulant des remerciements aux équipes mobilisées à leurs côtés.
Les élus présents, Dominique BUSSEREAU, Didier QUENTIN et Pascal FERCHAUD ont pris successivement la parole pour évoquer les problèmes de santé publique, le savoir faire des thermes saujonnais, le travail avec la municipalité, l'amélioration du nœud routier de Saujon

11. Juin, 2014

Journal Sud Ouest par Didier PIGANEAU

LES THERMES DE SAUJON METTENT EN PLACE UN STAGE ANTI STRESS

En 2009 les bienfaits de l'hydrothérapie sur le traitement des troubles anxieux généralisés étaient relevés au sein de l'école thermale du stress et des thermes de Saujon. L'établissement y a donc développé un programme avant tout préventif. Deux jours d'un stage intitulé " vaincre le stress en entreprise, pour prévenir le burn-out."
Jeudi et vendredi, des chefs d'entreprise, cadres supérieurs et autres responsables de service apprendront à identifier les signes du stress, les raisons de cet état, comment appréhender, voire prévenir cette situation d'anxiété dont nombre de travailleurs se disent atteints.
Selon l'OCDE, qui a mené une étude sur le sujet à l’échelle de ses 34 pays membres , " un salarié sur 5 souffre de problèmes psychologiques au travail"
résume le docteur Olivier DUBOIS, directeur de l'école thermale du stress et Président des thermes de Saujon.
" 41% disent ressentir du stress au travail. parmi eux, 45% souffrent de tensions musculaires, 44% de troubles du sommeil, 42% d'anxiété."

UN STAGE PRÉVENTIF
" Un burn-out se manifeste par une fatigue extrême, une démotivation, un sommeil très perturbé et une forte anxiété", détaille le docteur Olivier DUBOIS.
"Un "burn-outé", c'est quelqu'un qui ne peut littéralement plus travailler, qui ne veut plus décrocher son téléphone, s'arrête en voiture et ne peut même plus redémarrer. C'est une personne qui explose en vol selon la psychologue Anne VINCENT.